Je suis un enfant de donneur désiré - SellmerDiers
0
Votre panier 0 Articles | 0,00
SellmerDiers

Êtes-vous curieux de savoir comment une jeune femme danoise est grandi comme enfant de donneur ? Vous pouvez maintenant lire le livre d’Emma Grønbæk «Donor child – a child of love» (en anglais.) Ici, Emma partage son histoire d’enfant de donneur. Emma est infirmière et au cours de ses études, elle s’est rendu compte que ses expériences et celles de sa famille pourraient aider des autres.

Ma vie comme enfant de donneur

Je m’appelle Emma, ​​je suis née en 1996 et je suis un enfant de donneur. J’ai une mère et un père et deux sœurs. Depuis que je suis enfant, j’ai déclaré ouvertement que je suis l’enfant de donneur de sperme anonyme. Mon histoire est extrêmement positive et elle a rencontré à la fois acceptation et résistance.

Lorsque mes parents ont réalisé qu’ils avaient besoin d’un donneur de sperme pour avoir un enfant, il n’y avait qu’une seule option à l’époque, un donneur anonyme. Aujourd’hui, nous sommes tous les trois heureux que le choix ait été si simple.

En général, je pense qu’il y a un manque de connaissances et d’histoires positives sur les enfants de donneurs. Les médias présentent une image stéréotypée de ce qu’est le don de sperme. Ce n’est peut-être pas si noir et blanc. Mon histoire n’est pas nécessairement la vérité en or, mais elle peut donner un autre aperçu d’être un enfant de donneur.

Je suis juste content d’être moi

Je n’ai pas eu une enfance malheureuse ni combattu contre des problèmes d’identité. Je suis juste content d’être moi. Je suis éternellement reconnaissant à l’homme qui a aidé mes parents dans leur lutte pour avoir un enfant. Je pense à lui comme un homme gentil qui pourrait me ressembler et qui, j’espère, aura une belle vie. Mais une vie dont je n’ai pas besoin de faire partie. J’espère qu’il ressent la même chose et qu’il ne s’inquiète pas si je suis triste de son choix – parce que je ne le suis pas.

Avec mon histoire, j’espère pouvoir aider les futurs parents qui considèrent d’avoir des enfants grâce au don de sperme. Mais peut-être que cela peut aussi aider les donneurs de sperme s’ils réfléchissent un jour à la manière dont leur aide a été reçue. Ou d’autres enfants de donneur qui peuvent avoir une histoire similaire ou très différente de la mienne.

Une perspective à la fois personnelle et professionnelle sur le don de sperme

En plus de partager son histoire personnelle, Emma a invité des médecins et psychologues danois à mettre son histoire en perspective en utilisant leurs connaissances sur le traitement de la fertilité, le choix du donneur, les relations pendant le traitement et la vie de famille.

Lisez le livre comme une contribution au débat sur l’utilisation des donneurs et obtenez un aperçu à la fois personnel et professionnel du fait d’être un enfant de donneur, sans enfant ou parent d’un enfant de donneur.

Laisser un commentaire
Top
Rechercher nom du donneur Quitter la recherche